Assemblée Générale 2018


    Ils nous accueillent sur leur exploitation...


p   f


Quelle a été l’évolution de votre exploitation ?

Le gaec historique date de 1994 et était composé de 3 associés. Il y avait déjà 850 000l de lait. En 2006, Eric est arrivé avec les porcs à l’engrais et 60ha. Nous avons atteint 1,2 millions de litres de lait. Dès 2009, pour des raisons d’organisation du travail, les vaches ne sortent plus au pâturage. Il faut dire qu’avec 180 vaches, c’était assez compliqué.

En 2014, Stéphane est arrivé pour remplacer un associé partant à la retraite. C’est à ce moment-là que nous avons installé les 3 robots de traite. Il nous fallait 3h matin et soir pour traire nos 180 vaches dans notre 2*10 de 21 ans d’âge.

Aujourd’hui, notre objectif est de trouver un nouvel associé pour remplacer Luc. Nous ne souhaitons pas nous agrandir mais plutôt conserver nos conditions de travail actuelles.


Pour vous, c’est quoi le CETA ?

La convivialité, l’échange. Stéphane adhère au groupe Lait de Tinténiac.

Cela permet de se remettre en cause de temps en temps.

 


Que vous inspire le thème de l’AG « Comprendre le regard de la société »?

C’est un thème d’actualité que l’on subit un peu. On se pose des questions sur les contraintes à venir et on se rend compte que notre système n’est pas adapté à tout cela. Sortir les vaches, ce serait un peu compliqué car le bâtiment n’est pas conçu pour.

Même si nos vaches ne sortent pas, nous avons mis des choses en place pour leur bien-être : matelas dans les logettes, aire paillée, brosse, ventilateurs autour du robot.

Si nos animaux sont bien, nous aussi nous sommes bien !